Association de protéction de la nature


loi pinel marseille

Qui sommes nous ?

Espaces Naturels de Provence est une association régionale de protection de la nature qui a pour objectif la conservation de la diversité biologique des espaces naturels remarquables de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Notre association est régie par la loi 1901 et elle est agréée au titre de la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature dans un cadre régional. Le CEEP a été créé le 24 décembre 1975 et il regroupe des scientifiques, des naturalistes de compétences diverses, des amoureux de la nature et toute personne intéressée à la préservation des richesses naturelles de la région.
Le CEEP fait parti du réseau des conservatoires régionaux d'espaces naturels (appelés CREN) fédérés par les Conservatoires d'Espaces Naturels. Cette fédération nationale regroupe 21 conservatoires régionaux et 7 conservatoires départementaux. C'est le premier réseau privé de protection des milieux naturels en France. La fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels coordonne et promeut les actions des CREN partout en France. Le CEEP fait également parti du Réseau Régional des Espaces Naturels au côté de la DIREN, l'ARPE, les Conservatoires Botaniques Nationaux de Porquerolles et de Gap, le Conservatoire de l’Espace Littoral et des Rivages Lacustres...


Le but des espaces naturels de Provence


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur abrite une grande diversité de paysages, de milieux naturels, d'animaux et de plantes. C'est sans doute la région française où se situent les plus forts enjeux pour la biodiversité. Pour conserver cette exceptionnelle richesse, le CEEP utilise différents moyens d'actions :

Aquérir et gérer pour conserver

Le principe est d'acquérir un espace, de le louer ou de passer une convention de gestion avec un propriétaire pour faire appliquer des méthodes de gestion ou des pratiques agricoles qui permettent de préserver une faune et/ou une flore particulière. Acquérir un terrain, c'est le protéger définitivement. Sensibiliser un propriétaire à la valeur biologique de son terrain est aussi un gage de protection.
Le CEEP gère des terrains acquis par l'association (600 hectares acquis) ou par d'autres partenaires (6450 hectares gérés) comme grâce à la loi pinel marseille ainsi que les terrains bénéficiant d'une mesure de protection réglementaire (Arrêté de Protection de Biotope, Réserve Naturelle...). Les négociations avec les propriétaires et les acteurs locaux se font dans tous les cas dans le cadre d'une démarche consensuelle. Sur un total de 45 sites, le CEEP intervient ainsi au travers d'une gestion active ou de conseils pour une gestion durable du patrimoine biologique : Plaine de la Crau, Archipel de Riou, Vallon de la Sénancole, Marais de Fondurane, Marais de Sagne de Canne, Plateau de Calern… Certains de ces terrains ont été acquis en partie grâce aux actions vertes, dons qui sont entièrement consacrés à l'acquisition et à la gestion des espaces naturels sensibles.

Etudier pour conserver

Pour savoir quelles sont les priorités en matière de conservation, pour déterminer les actions de gestion à mettre en place, une bonne connaissance des milieux, de la faune et de la flore est nécessaire.
Le CEEP oeuvre pour la connaissance scientifique des milieux naturels et des espèces par la réalisation d'études scientifiques, de bilans écologiques et d'inventaires naturalistes (flore, ornithologie, herpétologie, entomologie…). Le CEEP dispose d'un Conseil Scientifique qui réunit des spécialistes de la faune, de la flore et de la gestion des espaces naturels. Ce Conseil Scientifique a pour mission de définir les sites d'intervention, de valider les études, d'orienter l'élaboration des plans de gestion et de les valider.
En partenariat avec les Conservatoires Botaniques Nationaux de Gap-Charance et de Porquerolles et le réseau des naturalistes, le CEEP développe des programmes de suivi et de recherches sur des espèces sensibles : Aigle de Bonelli, Outarde canepetière, Tortue d'Hermann, Vipère d'Orsini, pelouses sèches, flore des marais, espèces animales et végétales rares. Le CEEP gère au niveau régional une base de données sur les oiseaux, les amphibiens, les reptiles, les mammifères et les invertébrés.

Sensibiliser pour conserver

Le rpincipe est simple: les sorties-nature sont organisées par des bénévoles, membres ou salariés du CEEP (sauf mention spéciale). En participant à ces sorties, vous découvrirez les richesses naturelles (faune, flore, géologie, milieux...) de notre belle région.
Les chantiers verts permettent de restaurer et d'entretenir des milieux naturels.
Ce sont des actions de gestion qui assurent le maintien des milieux et favorisent la richesse des écosystèmes. Les chantiers-nature ont lieu sur les sites où le CEEP intervient comme gestionnaire.
Les sorties nature sont des ateliers où l'organisateur partage sa connaissance du terrain avec les autres participants qui apportent et échangent des connaissances naturalistes complémentaires.

(**) Marseille